La collection Somnambule, des bandes dessinées à lire dès 7 ans, aux éditions La joie de lire, est née il y a une dizaine d’année sous la direction de l’illustrateur genevois Tom Tirabosco. Les  premiers titres publiés regroupaient surtout des auteurs suisses de talent : Alex Baladi (Zak et le professeur) Albertine (le génie de la boîte de raviolis, adapté en court métrage d’animation), Noyau (Bonnes vacances salbette), Nicolas Robel (Le tigre bleu). 

Quelques années plus tard, Tom Tirabosco cède la place à Stéphane Cecconi, historien d’art, rattaché au fond d’art contemporain de Genève, et la collection s’ouvre à des horizons différents et invite des artistes : Jérôme Stettler (Cache cache au bout du monde), Stéphane Blanquet (Chocottes au sous-sol, nominé à Angoulême en 2007) et toujours des auteurs genevois comme Isabelle Pralong (Fourmi ?).

Suit une période de transition, ou est publié Le pingouin Volant, compilation de prépublications de l’excellent Pierre Wazem. 

Depuis quelques mois, j’ai l’honneur et la grande satisfaction de diriger cette collection, où je suis moi-même édité (Swimming poule mouillée, Le grand méchant huit). A nouveau directeur, nouvelle pierre sur l’édifice : je souhaite que les futurs Somnambules privilégient l’aventure et la truculence et je suis très attentif aux scénarios qui me sont proposés, je suis leur construction avec attention. Et le choix des univers graphiques est simple et subjectif : je travaille avec des auteurs dont le dessin me séduit, et je ne les suis que sur des questions de lisibilité.

Si je vous parle de tout ceci, et pardon d’avoir été long (hin !hin !), c’est pour la bonne raison qu’hier est  sorti en librairie le premier album que j’ai suivi et dont je suis très fier, le brillant Les nouveaux pirates du talentueux Lionel Richerand. Une histoire d’authentiques pirates donc, tous droits sortis d’un livre de Stevenson, malmenés par le bouillant petit Thomas, en quête d’épique et d’aventures, qui délaisse ses parents le temps d’un livre. Difficile de vous expliquer pourquoi ce livre est génial et comment chaque planche est un trésor, on a toujours du mal à parler de ce qu’on aime, la barbe ! (noire) 

Après Lionel Richerand, vous trouverez dans un futur plus ou moins proche une histoire de chat et de sorcière menée toutes moustaches dehors par WiliZeCat (l’auteur de Hugo, chez Dupuis), une histoire très tendre et loufoque d’un enfant à la recherche de son visage, menée avec les cinq doigts de Mickael Roux (qui collabore entre autres à Lucha Libre !), la suite du grand méchant huit menée avec une jambe dans le plâtre par moi-même, et plus tard des histoires de Mathieu Maudet, David Benito & Möke 

Même si La joie de lire est un éditeur jeunesse reconnu, c’est une petite structure et la collection Somnambule n’est qu’une petite partie de son catalogue, de sorte que nous ne pourrons assurer dans le meilleur des cas que 2 à 4 bandes dessinées par an. Mais je veillerai à ne proposer que de l’excellent qualité, pour compenser !

Voici pour terminer une lettre d’information qui accompagnera chaque sortie et qui sera distribuée aux libraires, bibliothécaires et lecteurs, afin que nos petites productions passent un peu moins inaperçues ! (on clique sur l'image pour la voir en plus grand)


info_somnabule_1min

info_somnabule_2min

Vous pouvez télécharger le pdf si ça vous chante ICI, et pourquoi pas montrer ce message aux gens que vous connaissez.

Je vous remercie de votre attention.